Sunday, April 18, 2010

°0o° ToKyO - DaY 1 °o0°

Enfin internet, et enfin un petit bout de dimanche pour écrire sur mon blog ... Les news viendront plus tard, là c'est le récit de mon séjour dans ma ville préférée:
Petite semaine de vacances à Tokyo pour l'arrivée du printemps. Prévue genre...une semaine à l'avance. Youpeeeeeeee (mode total ON à l'idée de partir) mais les billets last minute à trouver ! Le last minute, moi j'vous dis, c'est pas genre moitié prix partout. Au contraire, toutes les compagnies avaient multiplié le prix de leur billets par 10. Mais j'ai trouvé la faille, dans la compagnie Alitalia (dont j'avais peur à cause d'une histoire de bagages égarés ils y a quelques années...). Sur leur site, les billets baissent 2 ou 3 jours avant le départ, en tout cas pour ma destination. Don je patiente, patiente, patiente et le jour J je saute sur les quelques billets au prix spécial : YEAAA je les ai ! "chéri on part dans 2 jours à Tokyo, fait tes valises ! " (n'est-ce pas stylé ? exact: la phrase de rêve je dirais même !) Donc on briefe nos parents sur notre soi-disant voyage en Valais (paaas la bonne idée enfait), on prend quelques habits de printemps (enfait d'été, mais on avait pas prévu le coup) et on part en laissant tous nos collègues, camarades, etc. au boulot. Limite jouissif.
Journée voyage: on prend la compagnie FlyBaboo jusqu'à Milan, dans un petit avion qui fait mal à la tête et, arrivés dans la ville italienne, on aurait bien prévu une journée shopping au vu de nos 9heures de libre avant de prendre notre escale...Mais la nuit blanche précédente se fait sentir, donc au programme : manger italien (pâtes et glaces) et après une looongue marche d'au moins 20 minutes en ville, on trouve un parc où se reposer. PAR-FAIT! Ensuite retour à l'aéroport et on prend notre vol direction le Japon avec une compagnie totalement inattendue : JAL (japan airlines) le must pour aller au Japon ! Vive les accords entre les compagnies d'aviation!
Dans la queue: uniquement des japonais, on s'y croit déjà ! On regarde par la grande baie vitrée de l'aéroport: et STUNNING c'est le plus grand avion qu'on ait jamais vu ou pris, styléééé ! Arrivés à l'intérieur, on a les places tout devant. Dans ma tête, un calcul se fait rapidement: + de places pour les pieds mais pas d'écran individuel = - de plaisir à voyager! Je boude pour 2minutes jusqu'à trouver un écran caché dans l'accoudoir de mon fauteuil. Yukatta, vive la technologie. Du coup: + de place pour les jambes et un écran pour les films = super voyage en perspective. 12h plus tards et un million de courbature après, on est sur le sol japonais ! ON Y EST ! Direction: guichet du skyliner, on va pas perdre de temps quand même! on rejoint Tokyo en 2h, le temps de trouver notre guesthouse qui se trouve un peu plus loin qu'ikebukuro. A l'arrivée, ont est épuisés (s'il n'y a pas de mot plus fort pour exprimer notre absolu état de fatigue). On pose nos affaires et on décide que, quand même, on est a Tokyo: on fait un tour du quartier en passant par le SevenEleven et autres combinis du coin pour se recharger : bentos et pour demain matin: big toast facon jap' c'est à dire beurré et sucré de tous les côtés et puis bien épais aussi accompagné d'un Starbuck's aux truffes de Savoie (oui oui acheté au combini aussi). Avant de rentrer on test quand même un petit Game Center que Matt a repéré. Au programme jeux débiles et Pakincho : ca y est Matt a le virus, il en est accro. Gyaaa ! Le but du jeu: mettre de l'argent et des billes tombent dans une sorte de flipper qu'on peut soit-disant controler en appuyant sur un bouton "chance". Super le concept, pas vrai ?
On retourne à la guesthouse: argh c'est pas chauffé: il fait 0°C donc on superpose tous nos habits d'été et on met quelques pièces de 100 Yen dans le chauffage pour dormir. Aaaaah "nice & cosy" comme dirait Matt.


Info sur: La Tatami Guesthouse où nous avons décidé de loger. Tout d'abord, elle ne se trouve pas très facilement via internet, c'est une amie (Stéphie) qui m'a donné l'adresse puisqu'elle compte y séjourner cet été.
-Les + : le prix (difficile de faire moin cher), le gérant (vraiment sympathique, ouvert, et disponible, il nous a appris beaucoup sur la société japonaise), les autres guests (tout le monde se respecte), internet gratuit (même s'il n'y a qu'un seul ordinateur, il est disponible le jour et la nuit), frigo et cuisine gratuite (pour ceux qui veulent cuisiner ou garder des plats du combini du coin ^_^), les chambres (pas trop petites comparées aux autres guesthouse que j'ai pu voir, avec des énooormes placard et des vrais lits style occidental, avec un bureau parce que oui ca peut servir), TV/magazines/guides dans les pièces communes (c'est pratique), machine à laver et séchoir à disposition, quartier calme et sympa (on est voisins de Miyazaki et de la forêt qui l'a inspiré pour Totoro) !
- Les - : Douches payantes (pas trop heureusement), chauffage payant (comme il faisait froid et que les maisons japonaises n'ont pas la réputation d'être bien isolées, on a dû investir un mini budget là-dedans), pas très proche du centre ville (il faut prendre une ligne spécial -520 yen aller-retour / jour- pour aller au centre ville -ikebukuro- et ensuite les lignes normales pour se déplacer in the city : donc perte d'argent et de temps (20min par trajet).
Finalement, malgré les quelques côtés négatifs, j'y retournerai sûrement, c'était une bonne expérience!

Récit à Suivre...

3 COMMENTS:

im-growing said...

Carrément le rêve de tout laisser derrière et s'évader en suivant ses envies *_*
Wahouu, un passage par l'Italie en + !!! =D
J'adooore ton récit...bientôt mon tour avec toi <3

Sweety Candy ☆ said...

Pourras-tu me donner l'adresse de cette Guest House ?
Je recherche un logement vraiment pas cher pour l'année prochaine.

Ericka the Vanilla Perv said...

Your vacation to Japan looks so fun. I can't wait to go there one day. <3 Vanillaperv from S-B http://www.vanillaperv.blogspot.com

 
;